Enduits chaux et rejointoiement de 3 pièces voûtées – 34150 SAINT GUILHEM LE DESERT

Chantier réalisé en 2 temps à Saint Guilhem le Désert. Il s’agit de 3 pièces voutées, dont l’une particulièrement salie par la suie, était un ancien atelier de bourrelier avec un four et une roue actionnée par une conduite forcée.

Photos avant travaux :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans un premier temps nous avons piqueté les joints de maçonnerie et sabler les pierres pour nettoyer un maximum la suie présente. Nous avons ensuite réalisé des corps d’enduit à la chaux hydraulique sur certaines parties et des rejointoiements de pierre sur d’autres parties.

Photos 1ère phase de travaux :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans une seconde phase de chantier nous avons réalisé des enduits de finition à la chaux avec badigeon de chaux en pâte blanc pour éclaircir au maximum les pièces et fini les rejointoiements.

Photos 2nde phase de travaux :

Rejointoiement d’un mur en pierre, domaine viticole – Montady 34310

Réalisation du rejointoiement d’un mur en pierre dans le cave d’un domaine viticole, à Montady.

Piquetage de l’ancien enduit, décapage des pierres de taille peintes, rejointoiement de la maçonnerie avec un sable jaune et de la chaux hydraulique NHL 3,5 et brossage des joints.

Protection et mise en couleur des encadrements en pierres de tailles avec un badigeon de chaux aérienne teinté à l’ocre. (D’ailleurs sur les photos les badigeons sont encore frais sur toute la partie basse et vont s’éclaircir en séchant !!! Ça sèche lentement dans une cave…)

Mur d’entrée de Domaine viticole monté à joints secs – Villeveyrac 34560

Réalisation d’un muret en « fausse » pierre sèche, il s’agit de mettre en valeur le nom et l’entrée d’un domaine viticole. Le mur est monté selon les technique de la pierre sèche en calant correctement chaque pierre, mais pour assurer un bonne stabilité au mur qui soutient la plaque d’entrée du domaine en pierre de taille et pour éviter une dégradation du mur, nous avons collé les pierres sur l’arrière à l’intérieur du mur afin de ne pas laisser apparaître le mortier.